Association des Salles de Garde des Internes des Hopitaux de Paris.Les chansons paillardes. La chorale de l'Internat en mp3
Plan du Site
Vos Salles de Garde
histoire de l'Internat
Les photos de l'Internat
Le Bal de l'Internat
Quoi de neuf sur le site
Les Liens du Plaisir des Dieux
retour

Vos Chansons Paillardes

Les Bréviaires
Les chansons paillardes en mp3
Le chorale en mp3

Hôpitaux

(Sur l'air de Mexico)

chansons paillardes

retour

La vidéo du Bal du Bicentenaire

 

C'est l'internat qui nous entraîne, à pavaner dans les hostos
Et nous arborons un air fier, quand même le week-end, on va au boulot
C'est qu'à l'hosto quand y a d'la peine, il y a aussi des gros lolos
Il n'y a pas une semaine , sans baiser une chienne et sa boite à Benco
 
On oublie tout, à abattre tant de boulot
On devient fou, à baiser dans les hôpitaux
On fait honneur aux chirurgiennes, quand on s'astique dans leur dos
Et par devant et par derrière, c'est sans aucune manière
Qu'on les empale à nouveau
 
Hôpitaux, hopiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiitaux
Que de merveilles pour mon viiiiiiiiiiiiit
Le temps parait trop court
Pour culbuter ces chattes de velours
Hôpitaux, hopiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiitaux
Que de salopes pour sodomiiiiiiiiiiiiiiiiiiie
Et ce sera toujours
Le paradis du cul et de la moule
 
On a sauté des parisiennes , des judaïques et des cathos
Et on encule des madrilènes qui chaque semaine se font des taureaux
Les infirmières sont des reines, pour te faire dresser le roseau
Et les panseuses n'ont pas la flemme, et c' est souveraines qu'elles prennent au petiot
 
On oublie tout, à abattre tant de boulot
On devient fou, à baiser dans les hôpitaux
Mais partout ou nos pas nous mènent, toujours on revient à l'hosto
Car on y trouve les pires chiennes, pour aller fouiller nos ben
Nous dégorger l'asticot
 
Hôpitaux, hopiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiitaux
Que de merveilles pour mon viiiiiiiiiiiiit
Le temps parait trop court
Pour culbutes ces chattes de velours
Hôpitaux, hopiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiitaux
Que de salopes pour sodomiiiiiiiiiiiiiiiiiiie
Et ce sera toujours
Le paradis du cul et de la moule

© Alexis D. Impérial Econome de la Salle de garde de l' Hôpital Avicenne. Tonus de sortie Avril 1998.